Témoignages

Laurie-Anne Couture - Sciences humaines

Je m'appelle Laurie-Anne Couture et je suis présentement à ma première session au centre matapédien d'études collégiales. Accéder au CMÉC est pour moi une expérience enrichissante non seulement en tant qu'étudiante, mais aussi en tant que personne. J'ai pu, grâce au CMÉC, découvrir en moi de nouveaux intérêts que je n'aurais jamais pensé posséder. Aussi, avec les activités et les cours, j'ai découvert en ma personne des talents et des qualités professionnelles qui me seront utiles dans ma vie future. Finalement, être au CMÉC, c'est un peu comme être chez soi. L'ambiance et les gens font que tous se sentent à leur place. Le collège complet est comme une grande famille. La proximité de cette petite école permet aux étudiants de n'avoir aucune gêne avec les professeurs, que ce soit pour leur demander des explications ou des conseils. Bref, le Centre matapédien d'études collégiales m'a permis de m'améliorer grandement dans ma vie personnelle et étudiante. (Laurie-Anne Couture, étudiante en Sciences humaines)

Haut


 

Claudia Deroy - Sciences de la nature

J'ai choisi le CMÉC puisque je suis une amoureuse de la Vallée de La Matapédia. À l'image du territoire, ce collège est un endroit chaleureux et bien vivant. C'est personnalisé, tout le monde se connaît et se respecte. Les cours sont intéressants, enrichissants et diversifiés. Les enseignants sont disponibles pour répondre aux interrogations et ils sont très sympathiques. La vie étudiante est bien présente sous tous les plans, que ce soit social, musical, sportif, environnemental ou celui de l'entreprenariat. Malgré sa petite taille, le CMÉC parvient à fournir aux étudiants toutes les ressources dont ils ont besoin pour leur réussite. Je considère que la formation offerte prépare bien les élèves aux études universitaires. Je conseille le CMÉC à tout le monde qui désire apprendre dans un milieu dynamique. (Claudia Deroy, étudiante en Sciences de la nature) Haut


 

Tommy Guénard - Enseignant

J’ai la chance d’enseigner depuis 15 ans au Centre matapédien d’études collégiales.  C’est un milieu aux dimensions humaines qui me permet d’encadrer à haut niveau les étudiants de mon programme.  Je crois fermement que les étudiants que nous diplômons depuis 1995, figurent parmi les mieux préparés pour entamer leurs études universitaires.  De plus, la souplesse de l’organisation me permet de m’impliquer avec les étudiants dans de nombreux projets de coopération à l’international tels nos séjours à Cuba dans des coopératives agricoles, nos voyages d’études des milieux coopératifs au Costa Rica et au Pérou, etc!  C’est un petit cégep qui offre beaucoup au personnel et aux étudiants et qui n’a rien à envier aux gros établissements, plus impersonnels, situés dans les grands centres urbains.  Pour moi, il est clair que je ne pourrais exercer mon métier dans un meilleur environnement que celui qu’offrent le CMÉC et la Vallée de la Matapédia ! (Tommy Guénard, enseignant) Haut


 

Alex Vignola - Diplômé en Sciences de la nature

Dans mon parcours collégial, le CMÉC a su répondre amplement à mes attentes. Ce collège est rempli de personnes qui sont à l’écoute de nos besoins et font tout ce qu’elles peuvent pour nous aider à réussir et à atteindre nos objectifs. À mes yeux, il n’y a aucun autre cégep qui puisse être comparable en termes d’enseignement personnalisé et de support qui nous sont offerts et qui n’ont rien à envier au reste de la province. J’avais des doutes au départ, mais je ne regrette certainement pas d’avoir fait confiance au CMÉC qui m’a permis d’apprendre et de grandir. (Alex Vignola, diplômé en Sciences de la nature) Haut


 

Fanny Paradis - Techniques de réadaptation physique

Je me nomme Fanny Paradis, je viens de la région de Rivière-du-Loup et je suis installée dans la vallée depuis un an. Le motif de mon arrivée à Amqui est l’étude collégiale en réadaptation physique. J’ai choisi cet endroit plus particulièrement pour la proximité avec ma région natale et l’avantage plein-air qu’il dispose. De plus, le fait de fréquenter un cégep plus petit me permet d’avoir un rapport plus familier avec les enseignants. Les groupes sont plus petits et tout le monde se connait en peu de temps, même avec le personnel non-enseignant. Pour finir, je dois dire que ma vie d’étudiante à Amqui est au-dessus de mes attentes. En plus, je me suis trouvée un emploi au gym Gyo et un petit copain au passage. Vive la Vallée de La Matapédia !  (Fanny Paradis, étudiante en Techniques de réadaptation physique) Haut