La cote de rendement collégial


Voici quelques liens sur le site www.bci-qc.ca/etudiants/cote-r avec de l'information sur la cote R 

Présentation sommaire de l'ajustement au calcul de la cote R au collégial 
La cote R au collégial : ce qu'elle est, ce qu'elle fait
La cote R : aperçu de son rôle et de son utilisation
Questions et réponses sur la cote R

Selon le programme visé, l’importance accordée à l’excellence du dossier scolaire varie. Plus un programme est contingenté, plus il faut avoir obtenu des résultats scolaires élevés pour y accéder. C’est sur la base de la cote R moyenne pondérée qu’un dossier est évalué, comparé et classé parmi un ensemble de dossiers. Cette moyenne peut faire l’objet d’un ajustement pour tenir compte des caractéristiques particulières de certains groupes d’élèves.

 La cote de rendement au collégial combine, pour chaque cours suivi par un élève, deux informations : un indicateur de la position de cet élève en fonction de la note obtenue dans son groupe (la cote Z) et un indicateur de la force relative de ce groupe (IFG).

 La moyenne pondérée des cotes de rendement au collégial, s’obtient en multipliant chaque cote de rendement par le nombre d’unités du cours considéré, puis en divisant la somme des produits obtenus par la somme des unités. Donc…

 

Première étape : la cote Z

 La cote Z est une unité de mesure statistique qui permet d’exprimer la position d’un individu dans une distribution donnée par rapport à deux paramètres : la moyenne et l’écart type de cette distribution. L’utilisation de la cote Z permet de ramener à une échelle commune des cours issus de distributions différentes au plan de la moyenne et de l’écart type.

 Pour calculer la moyenne et l’écart type, il faut rassembler les notes des élèves d’un même collège, lesquels ont suivi le même cours, la même année, à la même session, dans le même groupe. La note considérée est la note réelle de ton cours. Si, par exemple tu as fait un examen, que tu as eu 10/20 et que tu ne t’es plus présenté à ton cours, ta cote Z pour ce cours sera calculée sur la base de ton 10%.

 Deuxième étape : l’indicateur de la force de groupe (IFG)

 En plus de calculer la cote Z correspondant à chacune des notes obtenues par les élèves appartenant à un même groupe à l’évaluation, il faut calculer pour chaque groupe à l’évaluation, un facteur de correction. Ce facteur de correction nécessite d’abord le calcul pour chaque élève du groupe à l’évaluation, de la moyenne pondérée de l’ensemble des notes obtenues en secondaire IV et V.  

Cela signifie que si tu as un 80 % dans un groupe fort, ta note te vaudra une cote R plus élevée qu’un 80 % dans un groupe moins fort, au secondaire.